Skelator - Time of the Sword Rulers (2008)

Skelator - Time of the Sword Rulers (Artwork by Paolo Parente)

1. Death To The False (04:58)
2. Time Of The Sword Rulers (01:29)
3. The Coming Of Chaos (07:32)
4. Heavy Metal Sacrifice (05:56)
5. The Wrath Of Odin’s Sons (15:18)
6. The Dark Tower (04:01)
7. You Traveled Many Miles
(For A Heavy Metal Show) (05:42)
8. In Metal We Trust (06:37)
9. Siege Of Gondor (06:28)
10. Save The Devil (From His Cage)
[bonus track] (04:00)
11.
She-Ra (You Will Be Mine)
[bonus track] (04:24)


Je l’avoue : j’ai un faible pour Skelator. J’ai découvert le groupe avec l’album Agents of power que vous trouverez chroniqué ici et petit à petit je me penche sur la discographie du groupe. Aujourd’hui c’est le tour de Time of the Sword Rulers sorti en septembre 2008 via le label Metal on Metal.

Skelator a sorti sous forme autoproduite en 2005 l’Ep Swords et en 2006, toujours en autoproduction, le split The Gore of War avec le groupe GutRot. L’album Time of the Sword Rulers de 2008 réunit l’Ep Swords et le split The Gore of War entièrement remasterisés. En plus Time of the Sword Rulers présente une nouvelle pochette réalisée par Paolo Parente, et deux titres bonus : Save The Devil (From His Cage)" (un titre inédit, enregistré par le side project du nom SHREDDER, avec Jason Conde-Houston et Jesse Jensen), et She-Ra (You Will Be Mine)" (une version inédite de ce titre qui se trouve dans la Démo de 2001 Behold… et la Démo de 2003 Give metal or give me death).


Avant d’aborder la chronique juste un mot sur le line-up :
Jason Conde - Houston - Larynx Of Doom
Robbie The Houston - Guitar Of Power
Rob Ice Wizard Nass - Guitar Of Glory
Zach Palmer - The Bass Of Tyranny
Johanson Waymire - Drums Of War

Comme on peut le constater de par le pseudo des membres du groupe, les pochettes et les paroles de l’album on a à faire à un groupe de TRUE speed / heavy metal. Evidement avec une bonne dose de deuxième dégrée.

Skelator - Ep Swords 2005 Artwork by Nathan Bockelman  'Corum facing the Chaos horde'

 En ce qu’il concerne les thématiques il faut y jeter un coup d’œil : Skelator baigne dans l’univers de Michael Moorcock. La pochette de l’Ep Swords montre 'Corum facing the Chaos horde' (artwork by Nathan Bockelman) et les textes de Time Of The Sword Rulers et The Coming Of Chaos s’inspirent de la saga ‘Les livres de Corum’ dont ils font parties notamment La trilogie des épées et Les chroniques de Corum. Corum Jhaelen Irsei (le héros ou le ‘champion’ de la saga) est le dernier d'une race ancienne appelée Vadhagh. Sa lignée a été décimée par la nouvelle race des Mabdens (les hommes en réalité). Il faut souligner aussi que les textes sont du chanteur Jason Conde-Houston et de Michael Moorecock en personne !

SKELATOR - GUTROT - The Gore of War (Split) 2006 Artwork by Ryan Jorgensen


The Wrath Of Odin’s Sons est sans aucun doute la pièce maitresse de l’album avec ses 15 minutes au compteur. Ici les ambiances à la Iron Maiden et Manowar sont nombreuses ainsi que de moments plus tharsh oriented. La chanson s’inspire du siège du monastère de Lindisfarne située sur l'île de Lindisfarne en Angleterre, sur la côte de la Northumbrie. Le monastère a été pillé par les Vikings le 8 juin 793, et la nouvelle de cet événement à fait le tour du monde chrétien de l'époque : on en trouve la preuve dans le texte de la  Chronique anglo-saxonne. Le point de vue est celui des vikings.

The Dark Tower n’est pas une citation de la tour sombre de Stephen King. No. Ici on retrouve encore l’univers de Michael Moorcock du Cycle d’Elric pour la précision. Elric de Melnimboné est un albinos armé de l’épée noire Stormbringer qui a l’habitude d’aspirer l’âme de ses victimes. Elric est sur la pochette de ce Time of the Sword Rulers.

Siege of Gondor s’inspire à l’œuvre de JRR TOLKIEN Le Seigneur des Anneaux. Il s’agit de la chute de Minis Tirith attaquée par les Orcs.

L’amour inconditionnel pour le metal que ce soit du point de vue des artistes ou des fans est mis en avant par les titres Death To The False, Heavy Metal Sacrifice, You Traveled Many Miles (For A Heavy Metal Show) et In Metal We Trust.
Heavy Metal Sacrifice est un titre vraiment efficace qui alterne moments heavy à des rythmiques plus blues. Une très bonne surprise.

Cet album est conseillé aux amateurs de groupe comme Iron Maiden (pour les duels de guitares), de Manowar (pour l’approche et la rythmique souvent guerrière), de Judas Priest (pour les aigus de Jason Conde – Houston). Skelator ne se résume pas aux groupes cités mais il a sa personnalité, une bonne dose de technique, un gout certain pour la mélodie et le songwriting.


Score 9,5/10


Skelator Myspace
Skelator on Bandcamp
Metal on Metal Records





No comments:

Post a Comment