Attacker - Giants of Canaan (2013) Review



Attacker - Giants of Canaan (2013) Artwork by Jowita Kaminska-Peruzzi

Le groupe du New Jersey Attacker a sorti son dernier album Giants of Canaan le 2 février 2013 via Metal on MetalRecords. Les "Lords of Thunder" sont de retour et avec le nouvel chanteur Bobby Lucas (ex-SEVEN WITCHES, OVERLORDE) signet un presque sans faute !

J’ai craqué pour cet album d’abord pour le sublime artwork réalisé par Jowita Kaminska-Peruzzi et puis une fois démarrer l’écoute on en redemande. Rentrons dans les détails, d’abord une intro atmosphérique (As They Descend) met tout de suite dans l’ambiance et la déflagration qui en suit Giants of Canaan ne peut pas laisser indifférents. Le riffing est serré, les deux guitares de Pat Marinelli et Mike Benetatos font des ravages dans la plus pure style de la NWOBHM couplé à la puissance de la scène ‘power’ américaine. La production est très très bonne et le songwrtiting aussi est de haute volé. Mais ce sont qui ces « géants de Canaan » ?

Il s’agit de géants nommés dans la Bible. Selon la Bible (Genèse 6:4) des anges ont abandonné leur règne céleste pour descendre sur terre. Ici ils avaient un vrai corps de chaire et os et ils ont couché avec des femmes. Leurs descendants ont les appelle les Nephilim et son considérés comme forts voir violents. La terre était devenue si violente sous l’emprise de ces anges et de leur descendants que Dieu envoie le déluge pour tous les anéantir et repartir à zéro. La Bible cite aussi des géants qui habitaient dans la région de Canaan (Nombres, 13 : 33) et il s’agirait des descendants de Nephilim. Voici donc pour la petite histoire. Attacker fait de cet épisode biblique un titre rapide, percutant, rehaussé par un break central acoustique simplement magnifique. Ce break peut faire penser au même du titre How many Tears de Helloween : une sorte d’accalmie mélancolique avant le déluge d’un solo très efficace.

Trapped in Black est un titre direct et « in your face » qui traite le thème de l’enterrement avant terme un thème très cher à Edgar Allan Poe. Et pour continuer notre tour sur les thèmes de l’album on peut citer encore The Hammer dédié à Charles Martel souverain du royaume des Francs qui arrêta les troupes musulmanes à la bataille de Poitiers en 732. C’est à ce moment là qu’on le surnomma "The Hammer", le marteau. Washed in Blood raconte les quarante jours que Jésus passa dans le désert après avoir reçu le baptême et où le diable le met à l’épreuve pour avoir son âme. Voilà je n’en dis pas plus pour vous laisser le plaisir de découvrir cet album riche en contenu.

Par contre les titres Sands of Time et Curse the Light sont un peu plus convenus et classiques. Par rapport à l’album on pourrait parler d’un petit passage à vide car les deux titres ne semblent pas trop inspirés.

Avec Steel Vengeance et Born into Battle on revient à des compositions plus travaillées et abouties. Et c’est avec le dernier titre The Glen of the Ghost que Attacker donne encore le mieux avec des mélodies folkloriques inattendues et un thème original celui de la Banshee. Dans le folklore celtique la Banshee est un esprit féminin considéré comme un présage de mort. On dit que si quelqu’un entend le chant de la Banshee il mourra bientôt. Du coup Attacker reste épique mais glisse vers un coté folk plutôt original et qui a le mérite de clore en beauté cet album.

La voix de Bobby "Leather Lungs" Lucas est très agréable à l’écoute. Puissante qui ne force pas dans les aiguës et qui par moment peut faire penser à Micheal Kiske des Keeper of the Seven Keys part 1 et 2. Les guitares de Pat Marinelli et de Mike Benetatos sont toujours tranchantes, la basse de Jon Hanemann est bien présente et le travail de Mike Sabatini est la colonne vertébrale de ce Giants of Canaan.

Pour résumer Attacker avec Giants of Canaan signe l’album de sa résurrection après le dernier The Unknown sorti en 2006. La production est à la hauteur, le songwriting de haute volée ainsi que les titres caractérisés par un bon sens de la mélodie, de la vitesse et une très bonne prestation des musiciens.


Score 9/10



Attacker - Giants of Canaan (2013) Artwork by Jowita Kaminska-Peruzzi



Attacker - Giants of Canaan (2013)
1. As They Descend
2. Giants of Canaan
3. Trapped in Black
4. The Hammer
5. Washed in Blood
6. Sands of Time
7. Curse the Light
8. Black Winds Calling
9. Steel Vengeance
10. Born into Battle
11. The Glen of the Ghost



On the web



 Line-up
Bobby "Leather Lungs" Lucas (vocals)
Pat Marinelli (guitars)
Mike Benetatos (guitars)
Jon Hanemann (bass)
Mike Sabatini (drums)
5 Metallifer Blog: Attacker - Giants of Canaan (2013) Review Attacker - Giants of Canaan (2013) Artwork by Jowita Kaminska-Peruzzi Le groupe du New Jersey Attacker a sorti son dernier album...

No comments:

Post a Comment

< >