[review] Cinis - Subterranean Antiquity (2014)



Cinis - Subterranean Antiquity (2014)



Cinis est un groupe de death metal polonais originaire de Białystok actif depuis 2003. Il a réalisé la démo Vile Angel sortie en 2005 et le premier album The Last Days of Ouroboros sorti en 2008. En 2014 le groupe remet le couvert avec son deuxième album Subterranean Antiquity. Après nombreux changement de formation le groupe est ainsi composé :

Lukasz « Kret » Sikorski – vocals
Lukasz « Bielem » Bielemuk – guitars
Maciej « Ivan » Jakoniuk – guitars
Rafal « Terefere » Zera – bass
Konrad Zubrzycki – drums

Le groupe évolue dans un registre death metal balisé et par moment il paye un lourd tribut à Morbid Angel. Un titre comme Fully Ossified pourrait être tiré de l’album Covenant de Morbid Angel. Les soli rappellent les soli de Rust In Peace de Megadeth. Ceci dit, Cinis est effectivement à la croisée de groupe comme Morbid Angel pour le coté death et surtout vocal et Megadeth en ce qu’il concerne les sons de ses soli de guitare. En même temps le groupe possède une propre personnalité. Le coté death death metal flirte beaucoup avec le thrash metal et effectivement il est bon de constater que les soli sont de très bonne facture. L’intro instrumentale The Edifice Crashes est frappante pour son coté doux et harmonieux qui ne laisse pas imaginer la catastrophe imminente.

Le titre Future Imperfect résume à lui seul ce que l’on vient de dire : coté Morbid Angel, solo à la Megadeth avec un tapping bien appuyé et ce que fait la force de Cinis un songwriting bien maitrisé avec le refrain 

Exacerbate !
Eliminate !
Evaporate !
Eradicate !

Qui s’imprime bien en tête dès la première écoute. Ce titre est death metal old school avec un changement de tempo emprunté au thrash metal. Architectural Antiquity Lies Dormant est encore un très bon morceau avec des superbe lyrics et aussi un changement de temps qui ralenti avant s’accélérer encore sur un registre death metal. En effet les effets de « stop and go » créént une réelle dynamique à l’intérieur du titre en le dynamisant et en appuyant son côté extrême et ravageur. Intéressant aussi le dernier titre Nothing qui s’avère être vraiment brutal avec un effet de « sfumato » vers la fin. Index : a Absurdity se caracterse par l’utilisation du « pig squeal » dans le chant et le titre est encore une fois relevé par des soli inspirés et bien exécutés.  La production de l’album est très bonne et met bien en valeur tous les instruments. L’album a été mixé et masterisé au Studio Hertz. L’artwork et le layout est soigné Tomasz « Hal » Halicki. 

Cet album présente plusieurs points forts : d’abord un songwriting soigné, un artwork aussi poussé, une bonne production, une très bonne prestation et se révèle bien accrocheur au fur et mesure que l’on multiplie les écoutes. Cinis avec son deuxième album Subterranean Antiquity signe une très bonne performance qui montre que le metal extreme polonais est une réalité avec laquelle il faut désormais se confronter.

Score 9/10 



Facebook
Last.fm
MySpace
Twitter
YouTube

Godz Ov War Productions


Artwork and layout by Tomasz « Hal » Halicki





5 Metallifer Blog: [review] Cinis - Subterranean Antiquity (2014) Cinis - Subterranean Antiquity (2014) Cinis est un groupe de death metal polonais originaire de Białystok actif depuis 2003. I...

No comments:

Post a Comment

< >