[review] Område – Edari (2015)



Område – Edari (My Kingdom Music, 2015)


Depuis avril dernier Område a sorti son premier album qui se nomme Edari via le label My Kingdom Music. Les échos de cette galette ont été plutôt positifs et à notre tour on se penche sur la galette en question. Område est un duo formé par Arsenic (Guitares / Basse / Batterie / Electronique), et Bargnatt Xix (Chant / Guitares). Le duo souhaite garder l’anonymat et pour cette raison on ne vous dira pas ni de quel pays les musiciens sont originaires ni qui se cache derrière ces pseudos. La musique avant tout et comme les plus férus l’on peut être compris le pseudo Bargnatt est un hommage, un clin d’œil à l’album Vargatt d’Ulver.

En réassumant Område fait de l’avant-garde son cheval de bataille. En allant plus loin on peut définir sa musique comme Trip Hop, Ambient Electronica, Metal, Post Industrial music, Post Rock. Ça fait beaucoup de choses et d’influences ensemble mais rassurez-vous puisque Område s’en sort avec les honneurs. On pourrait dire que Område récupère le coté cinématographique d’Ulver, la noirceur de Manes et le coté éclectique de Dødheimsgard. Tout cela est vrai et évident mais Område va encore plus loin. Il se greffe avec le coté du black metal plus avant-gardiste pour dessiner des tableaux d’une société grise, lugubre, malsaine. Il y a le côté sombre et torturé de groupes comme Odraza (et sa description sans concession du monde moderne), comme Outre (et ses progressions plus son côté cathartique) mais encore (hérésie !) un côté hip hop qui peut rappeler Faithless (un titre comme We come one, par exemple).

Mótsögn ouvre les hostilités avec un côté sombre, planant, une voix claire mais qui exprime un bon degré de désespoir accentué par les saxophones et la trompette. Le côté sombre s’installe et on est happé par cette noirceur. Ou mieux, si le black metal explore et décrit un aspect sombre et torturé, Område fait la même chose mais sa noirceur n’est pas absolue. Il s’agit plutôt d’une palette qui explore tout ce qui est à la lisière du noir sans tomber dans le désespoir absolu. Un kaléidoscope d’image et d’ambiances biens travaillées sont toujours présentes comme ce dialogue entre voix sombre et saxophone mélancolique.

Mann Forelder c’est du très lourd. Il y a un côté épique donné par un rythme plus martial, une sorte de crescendo qui soutiendra le titre. Il y a des orchestrations et on dirait que l’aspect planant du début se transforme en une sorte de nébuleuse qui engloutit l’auditeur. La batterie est hip hop et ce côté crescendo et accentué par les refrains et la base rythmique qui dynamisent ce titre.

Luxurious Agony compte la participation du chanteur Guillaume Bideau (ex Scarve, Mnemic, One Way Mirror). Le tempo retombe pour laisser place à une très belle prestation vocale. Le piano et cette voix qui semble venir de très loin décrivent encore plus ce côté de mélancolie et de solitude qu’Område s’efforce de mettre en avant. Nous n’avons pas les textes mais le ressenti est celui d’homme seul face à une nature généreuse et dont il ne sent plus part ou il n’arrive plus à y participer.

Område – Edari (cd promo)

Satellite And Narrow est un titre qui présente la chanteuse Asphodel (ex Pin Up Went Down, Penumbra, öOoOoOoOoOo) comme invitée. Asphodel a écrit les lignes de chant pour ce titre. On retrouve la trame hip hop et la voix d’Asphodel se présente comme l’autre visage de la voix de Guillaume Bideau. Si avant c’était la nature, là il est question des relations humaines. Bargnatt aussi avec sa voix interagit avec Asphodel mais ce n’est pas un duo ; plutôt deux voix qui se renvoient leurs  solitudes, le tout surligné par un tempo électronique et mis encore plus en valeur à la fin du titre avec la trompette de Kriss Mantra.
  
Aben Dor se veut comme un titre intimiste. L’atmosphère est lourde. Il y a des bruitages qui laissent entrevoir le désespoir, la peur, la solitude. La force de ce titre est le fait de casser complètement la forme chanson pour se présenter comme on a dit sous forme de bruits qui décrivent quand même une certaine noirceur. C’est comme si Område illustrait ses mêmes propos par le biais d’un autre point de vue. Après le titre démarre avec un chant écorché qui renforce ce sentiment de solitude.

Friendly Herpes met en valeur le côté ‘divertissement’ d’Område puisque s’imaginer un herpès amical et lui donner la bienvenue, c’est pas mal. Musicalement ce titre est encore intéressant et met bien en avant des arrangements intéressants.

Skam Parfyme est l’un de mes titres préféré. La voix de Bargnatt est hypnotique comme la base instrumentale faite de ponctuations mélodiques. Le tempo est lent et progresse petit à petit comme une descente hypnotique dans le gouffre d’un Maelstrom. On se noie sans s’en apercevoir. C’est le titre le plus long de l’album qui avec sa valse capture l’auditeur et on ne sait plus si l’on est en train de danser avec la vie ou la mort. Si vous avez présent le titre Comfortambly Numb de Pink Floyd et son crescendo hypnotique, Område fait la même chose à sa façon.

Otta Sen clôt l’album d’une belle façon. Si on avait été pris par la main et invité au voyage dans la noirceur humaine, Otta Sen se veut un titre plus atmosphérique et presque mystique avec ses guitares et ses « samples » qui décrivent une mélodie éthérée. Il y a un côté « industrial » plus développé qu’ailleurs et l’alternance de ce côté éthérée (un peu à la Enigma, mais beaucoup plus sombre) avec des rythmiques tantôt douces tantôt plus directes présente une nouvelle facette du groupe.

Pour résumer on peut dire que Område présente un voyage dans la solitude, le désespoir, la dépression mais le tableau décrit n’est pas un ciel totalement sombre : ici et là des étoiles se pointent timidement. C’est à l’auditeur de les entrevoir et d’essayer – s’il le veut – de se relever et de les atteindre.

Område signe avec Edari un premier album très réussi et original. Réussi puisque il réussit à réunir sans forcer plusieurs types de musique. Original puisque l’avant-garde est mis à l’honneur avec différentes facettes qui expriment avec des couleurs différentes, chansons après chanson, différents états d’âme.


Score 9/10


Teaser de l’album Edari : https://www.youtube.com/watch?v=d40VlvgO52k



Område – Edari (cd promo - back)




5 Metallifer Blog: [review] Område – Edari (2015) Område – Edari (My Kingdom Music, 2015) Depuis avril dernier Område a sorti son premier album qui se nomme Edari via le label My...

No comments:

Post a Comment

< >