Profane Order - Tightened Noose of Sanctimony (2018), CD, Krucyator Productions


Rares sont les albums si valides du côté de la quantité et de la qualité. Allons par ordre (profane) et commençons par la quantité. Profane Order est un groupe originaire du Québec et actif depuis 2015. En 2016 le groupe sort son premier album Marked by Malice sous forme d'autoproduction en format digital, cd et cassette. En 2017 le combo propose l'Ep Tightened Noose of Sanctimony encore une fois en format auto-produit en digital et cassette. Le Tightened Noose of Sanctimony dont on vous parle aujourd'hui est sorti en 2018 via Kruyator Productions en format digital et cd et réunit l'Ep Tightened Noose of Sanctimony et comme bonus le premier album Marked by Malice. Donc oui, vous avez bien compris, ce Tightened Noose of Sanctimony 2018 estampillé Kruyator Productions est une compilation qui réunit les deux premiers albums de Profane Order.

Vous comprenez assez facilement ce que signifie le nom du groupe : Profane Order et on peut vous dire aussi qu'il fait du black/death metal. On n'a pas l'habitude de commenter ou d’analyser le nom des groupes, mais cette fois on fera une exception. Profane signifie "qui est dépourvu de caractère religieux, sacré; qui a trait au domaine humain, temporel, terrestre". Et donc un "ordre terrestre". Mais on peut aller plus loin. Étymologiquement "profane" signifie «qui n'est pas consacré» ou «qui n'est plus sacré» et donc par extension «impie». "Ordre" est un mot à caractère religieux aussi. Si vous prenez l'essai L'Automne du Moyen Âge (1919) de l'historien néerlandais Johan Huizinga vous trouverez que l'ordre du Moyen Age est le reflet et l'émanation d'un ordre rationnel établi et voulu par Dieu. La société du Moyen Age est divisée en ordres (chevaliers, fermiers, nobles, hommes religieux), dans chaque ordre il y a un sous-ordre ou hiérarchie. tout cela est la manifestation de la volonté et de l'ordre divin. Alors je pense bien que Profane Order n'a pas lu Huizinga mais appeler son groupe de black metal Profane Order a un sens très fort et antichrétien ou antireligieux. Cela est différent par rapport aux nombreux groupes qui ont dans leur nom des mots souvent blasphèmes et au premier dégrée. Rien qu’avec son nom Profane Order se présente avec nonchalance comme extrême et subversif.

Pour ce qu'il concerne la musique on entend une influence de BLASPHEMY, CONQUEROR, REVENGE, BLACK WITCHERY, ARCHGOAT, DIOCLETIAN, RIDE FOR REVENGE. Les quatre membres du groupe, Olwyn (Bass), Antoine  (Drums), Taylor (Guitars), Illusory (Guitars, Vocals) évoluent aussi dans les rangs d'autres groupes underground comme BLOOD SACRIFICE, EYES OF NIGHT, HARUSPEX, SPECTRAL WOUND, TAGGARIK. Les paroles traitent de haine, mort, guerre, perversion, misanthropie et nihilisme. Le côté black est le plus marquant que ce soit pour la production raw, le riff et le growl. En même temps le côté death permet d'avoir des riffs articulés (ça reste basique mais avec des breaks ou des variations quand même) et surtout l'insertion de solos courts et diablement ravageurs. Il vous suffit d'écouter le très bon solo qui clôt le titre Sick Seed Eradication pour vous vous en rendre compte ou le changement de tempo en Terror Worship ou le riff de Misanthropic Sect.

Profane Order possède plusieurs atouts qui font de lui un groupe très intéressant à suivre : d'abord la production raw est brute certes mais rend honneur à tous les instruments et n'est pas du tout déroutante. Deuxièmement on voit bien que le groupe est soudé ce qui fait que la dynamique de chaque titre reste fluide et efficace. Les titres sont directs mais on trouve toujours le petit plus que ce soit du côté du solo ou du riff de guitare. De plus on ne peut que saluer le travail sur les textes qui sont courts, très travaillés et comme des poèmes dédiés à la décadence. Voici par exemple le texte de Morbid Lust :
I suffer, as I should
Resting among my own intolerances

Burning shredded nerves to ash
With a hissing of failure in my ears

There is no victory for the weak

Pour conclure on vous recommande très fortement Profane Order - Tightened Noose of Sanctimony (2018). D'abord pour le prix d'un album vous en avez deux. Ensuite même si Profane Order ne réinvente pas un genre - et ce n'est pas non plus son but - le groupe sait se montrer convaincant, déterminé et intransigeant. Les plus, sont à chercher du côté des textes, de la production, de l’exécution et du sens aigu du riffing couplé de solos riches et maîtrisés.

score 09/10



store : http://krucyator.com/product/profane-order-tightened-noose-of-sanctimony-cd
digital : https://krucyator.bandcamp.com/album/tightened-noose-of-sanctimony

Profane Order - Tightened Noose of Sanctimony (2018), CD, Krucyator Productions

Profane Order - Tightened Noose of Sanctimony (2018), CD, Krucyator Productions  - livret

Profane Order - Tightened Noose of Sanctimony (2018), CD, Krucyator Productions  - livret
Profane Order - Tightened Noose of Sanctimony (2018), CD, Krucyator Productions  - CD
Profane Order - Tightened Noose of Sanctimony (2018), CD, Krucyator Productions - tray card (front)
Profane Order - Tightened Noose of Sanctimony (2018), CD, Krucyator Productions - tray card (back)







Commentaires