[review] Hevvn – Deliverance (2018)


Hevvn – Deliverance (2018)

Self-released

Avant-garde Black/Death Metal


Hevvn et le projet du one-man-band Hiemsitus. Originaire de Kharkiv en Ukraine et fondé en 2015, Hevvn a mis deux ans à écrire et peaufiner son premier album Deliverance. L’album a été anticipé par la sortie du single Genuine Scourge qui en donnait un bon aperçu général. Le line-up est le suivant : Evgeny "Hiemsitus" Khrychikov (Symuran, ex Risenstar) - vocals, guitars, bass, samples, partially drums, programming, all music and lyrics.
Oleg Ivanov (Bergthora) - guitars.
Evgeny Ivanov - guitars


Comme annoncé par Hiemsitus : “Dans ce premier album j’ai essayé de créer un blackned black metal qui transmette de l’énergie, de la vrai passion et de l’agressivité en permanence”.


Et c’est bien un pari tenu. L’album s’ouvre avec l’instrumentale et symphonique « Of Fallen » bien réussie et qui permet au titre suivant « Invoking Dweller Within Darkened Shrines » de casser l’ambiance et de mettre tout de suite l’auditeur dans le bain. Hevvn présente un côté symphonique qui met en valeur les compositions et les appuyant. Ce côté symphonique s’intègre à la proposition musicale qui reste du black metal pur et dur mais qui grâce à cette touche devient encore plus sombre, malsain et épique. Pas grandiloquent, juste très bien maîtrisé. L’album se veut rapide mais en réalité si on l’écoute souvent c’est la présence de mid-tempo qui tire son épingle du jeu.
La production est bonne. Pas raw mais pas léché non plus ce qui permet à Deliverance de se présenter comme un album très intéressant, plaisant et underground. 

Je ne vais pas vous faire une liste de chansons, juste vous dire que j’ai été impressionné par l’album en entier. Le titre « Ritualist » s’ouvre avec un tempo rapide et très bon trémolo picking avant de s’articuler en mid-tempo répétitif et hypnotique, et puis encore plus dépouillé avant de reprendre à toute allure. « Traverse the Abyss » est très intéressant pour l’utilisation des claviers qui font penser à des vagues énormes qui s’entrechoquent. « Genuine Scourge » le titre du single possède un riffing plus death metal et ponctués par des solos en trémolo picking. Les ponctuations données par les solos et les claviers donnent une atmosphère sombre et rituelle. Ce titre est une ode à la nuit une sorte d’incantation qui se termine par une vision apocalyptique. Ce titre est très réussi et envoûtant.  
Les thèmes des chansons sont les démons, les rituels, la magie noire et le satanisme.

Hevvn avec son premier album Deliverance signe un album sans-fautes. Oui parce que d’un côté la longue gestation permet de publier un travail abouti et ensuite le maître à penser Hiemsitus a de l’expérience derrière lui (Symuran, et ex Risenstar). Les titres tiennent tous la route. J’en ai sélectionné certains mais j’aurais pu en prendre d’autres. Le plus pour moi est donné par les claviers / orchestrations qui servent réellement un propos sans en rajouter des tonnes mais en étant toujours présents pour souligner chaque titre, le ponctuer, le mettre en valeur.

Bref n’hésitez pas à l’écouter.

Score 10/10


self-released

Hevvn et le projet du one-man-band Hiemsitus





Commentaires