Pandemonium – The Ancient Katatonia (reissue 2013) [review]


Pandemonium est un groupe culte polonaise qui est actif depuis 1990 et qui milite dans un registre black / death metal. Leur premier album The Ancient Katatonia est sorti en 1994 et vient d’être réédité aujourd’hui via le label Old Temple. Cette réédition comporte un livret plus riche avec textes, photos et des numérisations d’anciennes interviews du groupe pour des fanzines polonaises. De plus cette édition est numérotée mais pas limité. Pour mieux cerner et apprécier cet album aujourd’hui il faut revenir un peu en arrière. A l’époque de son enregistrement en 1993 la musique metal avait tout juste fait son entrée en Pologne. A cause de la division de l’Europe et du monde en deux parties (la guerre froide) la musique et de surcroit le metal qui était considéré comme américain avait du mal a percer à l’est. Du coup un marché parallèle de K7 pirates était disponible mais cher payé pour les fans. Pandemonium est un des premiers groupes qui met en scène un état de maladie, de souffrance, de chute des illusions d’ici son nom The Ancient Katatonia, dont l’état de catatonie d’immobilisme et de douleur physique et psychique. Peut être que la chute du mur de Berlin en 89 y est pour quelque chose en miroitant aux gens de l’est des possibilités de liberté qui en même temps ont bousculés un ancien ordre bien établi.

On peut constater que cet album n’a pas pris une ride. La production est très bonne et l’écoute très plaisant. On a parlé de death / black metal mais en réalité si vous vous attendez à ceci vous serez déçus. Pandemonium propose des riffs en mid tempo, très lourds, étouffants presque très proche au doom. Le son peut être considéré black grâce à sa production mais que le son. Le chant aussi n’est pas vraiment black mais plutôt écorché, profond. Le riffing est le point de force de cet album qui peut être considéré hypnotique et étouffants. Les premiers titres (The Majesty, Memories, Different Part, The Black Arts) présentent très peu de riffs répétés avec des variations minimes mais qui donnent une idée de la technique et du talent du groupe. La clef de vouté de l’album est le titre Winter. Il s’ouvre par des cris d’oiseau, une ambiance que aujourd’hui on définit par ambiant, post black metal ou encore shoegaze. Pandemonium faisait déjà tout ceci il y 20 ans. Un violon aussi fait son apparition très discrète.  La guitare acoustique aussi se point par moments sur l’album tout en restant discrète.

Les arrangements sont la force de cet album : passer d’un riff à l’autre et échangent de très peu sa structure en rajoutant des arpèges et des « open chords » ou des petites accélérations comme par exemple Unholy Existence ou Seven Signs. On a parlé du sentiment d’oppression de l’album mais ceci ne dérange pas du tout. Pandemonium propose un long voyage, il suffit d’embarquer et de se laisser transporter au gré des notes et de chants pour rentrer dans un autre monde.

On remarquera en passant le démon Pazuzu sur le rétro du boîtier qui avec sa main levé fait signe soit d’aller vers lui soit de faire attention. A vous de l’interpréter comme vous le souhaitez. C’est un album en béton, je ne mets pas 10 puisque dans le livret il y a quelques fautes d’orthographe en anglais.


Score 9,5 / 10




Pandemonium – The Ancient Katatonia (reissue 2013)
1. The Majesty              
2. Memories                 
3. Different Part                        
4. The Black Arts      
5. Winter        
6. Garden of Twilight            
7. Might is Right        
8. Morbid Gods         
9. Unholy Existence   
10. Seven Signs



Pandemonium - Cd et pochette

Livret

Rétro du cd



Facebook
Home Page
Myspace
ReverbNation
YouTube

5 Metallifer Blog: Pandemonium – The Ancient Katatonia (reissue 2013) [review] Pandemonium est un groupe culte polonaise qui est actif depuis 1990 et qui milite dans un registre black / death metal. Leur premier alb...

No comments:

Post a Comment

< >