[review] Black Cult - Cathedral of the Black Cult (2016)





Black Cult - Cathedral of the Black Cult (2016)

Another Side Records


Black Cult est un groupe croate de black metal fondé en 2013 qui après son premier album Neo-Satanism sorti en 2014 propose aujourd’hui son deuxième effort nommé Cathedral of the Black Cult. Black Cult a été fondé en 2013 par deux artistes, connus et respectés dans le milieu du black metal croate. Il s’agit du batteur Insanus qui a fait partie de Castrum, Unholy Inquisition, Gorthaur’s Wrath, Czaar, Ashes You Leave et beaucoup d’autres, et qui s’est occupé de jouer de tous les instruments et de tout enregistrer. A côté de lui on trouve Morbid (Gorthaur’s Wrath, Mysterium) qui chante et qui rédige les textes.

Au début Black Cult était censé être un projet de deux amis qui se retrouvaient pour jouer du black metal vraiment comme ils l’entendaient. Suite à la publication du deuxième album en 2014 et suite au bon accueil réservé à cet opus, le duo (Insanus / Morbid) a recruté d’autres membres tels que Azaghal (Unholy Inquisition, Gorthaur’s Wrath, Hibernum) à la guitar rythmique, Lesovik (Gorthaur’s Wrath, Nekrist, Voloch et Kult Perunov) à la basse et Saathaen (Ashes you leave, Heathen Mysticism) à la guitar soliste. Ensuite en 2015 Saathaen a été remplacé par The Fallen.

Le but affiché du groupe est de réaliser une musique maléfique pour les adorateurs de Satan. En effet pour le duo il existe un culte très ancien et ancré de façon occulte en Europe de l’Est. Black Cult se veut comme le porte-parole de ce culte maléfique. Nous ne ferons pas une analyse de la thématique satanique du groupe. D’abord parce qu’ils existent plusieurs types de satanismes et aussi puisque c'est un sujet que nous ne maîtrisons pas. Chacun se fera son idée. On veut juste souligner que les textes ne font pas dans le satanisme de pacotille mais montrent un vrai travail sur les textes que l’on soit d’accord ou pas avec le thème traité.

Musicalement Black Cult fait du Black Metal mais un black metal plus moderne. Si comme tout le monde le sait il y a eu une première vague de black metal (mais qui n’en était pas vraiment une mais plutôt thrash ou avant-garde) avec Venom, Celtic Frost, Hellhammer, Bathory ; ensuite la deuxième vague avec les groupes scandinaves et cette fois-ci avec du satanisme (mais pas que) à l’intérieur. Il y a eu aussi une fragmentation dans le black metal qui a porté d’un côté vers un style symphonique et très léché comme Cradle Of Filth ou Dimmu Borgir, vers un côté plus avant-gardiste comme Arcturus et d’autres, vers un côté post-metal qui s’oriente vers un côté blackgaze pour certains groupes, vers un côté atmosphérique pour d’autres ou carrément vers un dépassement du black metal vers un côte post-black metal. Ces quelques lignes ne résument pas la richesse du black metal actuel. Il faudrait un livre pour en parler ! Tout ceci pour dire que Black Cult est sataniste et dans ce sens il se rattache aux racines idéologiques du black metal mais en même temps il sait où il veut être plus « moderne » en adoptant une production propre et léché.  Exit donc le côté raw et sommaire des productions black metal pur jus. De plus Black Cult fait preuve d’un gros talent et de technique musicale. Ceci peut le rattacher aux œuvres d’Emperor. Pas si complexe mais quand même élaboré.il suffit d'écouter les soli de l'album pour se rendre compte du taux de technicité.

Black Cult peut être considéré comme un Morbid Angel mais plus actuel. Mieux produit mais même intensité et même haine. Si on mettait cet album, Cathedral of the Black Cult, sur une étagère idéale, il figurerait à côté de l’album Covenant de Morbid Angel et Casus Luciferi de Watain. A côté des affinités musicales, il y a l’intention affichée d’instituer une sorte de culte du mal. Covenant est le pacte que Morbid Angel a réalisé ou souhaite réaliser ; Casus Luciferi défend la cause de Lucifer ainsi que prônée par Watain et Cathedral of the Black Cult veut être la nouvelle église (noire) de Black Cult où prêcher et adorer la mal dans une sorte de parodie chrétienne.  
il faut souligner que la dernière piste se nomme Kingdom Of The Worm et c'est une reprise du titre de Motörhead tiré de l'album Kiss Of Death de 2006. Et c'est une très bonne reprise.
Un bon produit donc mais peut-être à ne pas mettre dans toutes les mains et les oreilles.

Score 9/10



Facebook
Google+
Homepage
Myspace
ReverbNation


Black Cult - Cathedral of the Black Cult / cover concept & design by InsART design

Black Cult - Cathedral of the Black Cult / band photos by Danijel Juko

Black Cult - Cathedral of the Black Cult / cover concept & design by InsART design / band photos by Danijel Juko

band photos by Danijel Juko / back tray card









No comments:

Post a Comment