Embrional - Absolutely Anti-Human Behaviors (2012)



Enfin la lumière pour le groupe polonaise de Embrional, grâce à la sortie de son nouvel album Absolutely Anti-Human Behaviors. Les polonais, situés à Gliwice, évoluent dans un registre death metal le plus ravageur qu’il soit. Après avoir sorti deux démos (Cusp of Evil (2006) et Annihilation (2007)) et un split (The Spectrum of Metal Madness (2009)), Embrional sort son premier ‘full lenght’. Cet Absolutely Anti-Human Behaviors est une pure réussite. Du death metal cru et sans compromis : "ça blast", "ça crie", et le tout avec une très bonne aisance. Il ressemble par moment à Morbid Angel de la période Covenant ou Domination. Surtout Domination car on retrouve la même puissance sonore et des titres instrumentaux qui rehaussent l’album. Absolutely Anti-Human Behaviors est un album noir comme le désespoir, sombre, puissant et zébré de moment de pure mélodie. Les deux titres instrumentaux Necropolis et Beyond the Abyss sont très bien exécutés et cassent le rythme et l’ambiance de l’album. En effet Absolutely Anti-Human Behaviors apparaît comme un album dense, obscure, riche de désespoir, mais ici et là germent de perles de mélodie: les ralentis et les solos de Dismal Sign par exemple, ou encore la grande mélodie du texte et du riff de Maniacal Madness (‘For the carnal pleasures I live / For the carnal pleasures I kill /My mind entangled in chaos / I don’t even know what is good what is evil’). Dismal Sign est la percée dans la tête d’un maniaque où l’on fait le tour se sa folie. L’excercice ressemble aux titres de Slayer (Dead Skin Mask, Kill Again, Sex Murder Art) ou aussi il était question de rentrer dans la tête d’un malade / sadique / serial killer et en décrire les pulsions et les actes.
Les textes de Absolutely Anti-Human Behaviors ont été écrit par Arek Jendzicki du zine Morbidous Pathology : ceux-ci mettent l’accent sur le coté le plus sombre de la nature humaine, la chute, le déclin, la torture, la folie, la possession, le suicide.

Le titre instrumental Beyond the Abyss est acoustique et mis en tracklist en 6eme position sur 11 titres se configure comme la clef de voûte de l’album. Il s’agit d’un moment calme, mélancolique, sombre qui amène idéalement l’auditeur d’une première partie à une deuxième du disque. Un moment de répit en quelque sorte et une façon différente musicalement pour décrire les horreurs qui hantent le monde.

La production est claire et puissante : au mixing et mastering de Absolutely Anti-Human Behaviors on trouve Arek "Malta" Malczewski (Nomad, Lostbone, Decapitated…). L’artwork est soigné par Mariusz Krajewski.

Embrional livre ici un premier album fort intéressant : le death metal est sans compromis, bien exécuté, intéressant et puissant. Par contre si au niveau des textes Absolutely Anti-Human Behaviors ne fait pas dans la nouveauté, techniquement les titres instrumentaux Necropolis (et son solo superbe) et Beyond the Abyss apportent une certaine fraicheur à l’ensemble, ainsi que les moments plus ‘mélodiques’ déjà cité (Dismal Sign ou Maniacal Madness). Si Embrional arrive à exploiter ses atouts on ne doute pas qu’il fera parler de lui à l’avenir.


Score 9 / 10




 Détails

Le livret s'ouvre est forme une affiche de 36,9 cm X 36,9 cm

Embrional - Absolutely Anti-Human Behaviors (2012)
1. Possessed by Evil               
2. Disgraceful Enslavement                 
3. Absolutely Anti-Human Behaviors                         
4. Necropolis (instrumental)
5. The Last Step into Nothingness                   
6. Beyond the Abyss   (instrumental)
7. Maniacal Madness              
8. Bestial Torture                    
9. Dismal Sign                         
10. Mankind's Decline                        
11. Vermin of the Earth     
    



Line-up
Armagog - Bass, Vocals
Camillvs - Drums
Ryszard "Rychu" Sosnowski - Guitars
Marcin - Guitars, Vocals



5 Metallifer Blog: Embrional - Absolutely Anti-Human Behaviors (2012) Enfin la lumière pour le groupe polonaise de Embrional , grâce à la sortie de son nouvel album Absolutely Anti-Human Behaviors . Les p...

No comments:

Post a Comment

< >