Skullwinx (The Relic Of An Angel) – St George (EP 2013) [review]

Skullwinx ou mieux le nom complet est The Relic Of An Angel Skullwinx est un groupe de Epic Heavy Metal originaire de Tegernsee en Allemagne actif depuis 2008. Le groupe a sorti un premier Ep nommé Demos For Heroes dont voici le line up : Vocals: Christian Bayer, Lead Guitars: Lennart Hammerer, Guitars: Severin Steger, Drums: Kilian Osenstätter, Bass: Vitus Besel. Suite à un changement de line up (un nouveau bassiste et un nouveau chanteur) Skullwinx sort un deuxième Ep nommé St George en 2013. Il s’agit d’un Ep qui contient les 5 titres présents sur le premier Ep, mais qui ont été réenregistré par la nouvelle formation, plus le titre live Hydra (titre qui sera présent sur le premier album du groupe The Missions of Heracles), plus la bonus track The Ballad of Venus & Adonis qui est le fruit d’une jam en studio.

La nouvelle formation est la suivante : Kilian Osenstätter (Drums), Lennart Hammerer (Guitars (lead)), Severin Steger (Guitars (rhythm)), Konstantin Kárpáty (Bass) et Johannes Haller (Vocals). L’album s’ouvre avec l’instrumental Hero Overture qui a l’allure d’une marche triomphale. Le tempo est un mid tempo rehaussé par un lead de guitare harmonique et mélodieux. Tale of Brave Ican est encore un mid tempo heavy metal. La voix de Johannes Haller est linéaire, elle ne monte pas dans les aigus ni tombe dans les graves. La voix est plaisante mais par moments on dirait qu’elle n’est pas vraiment assumée. Ce titre est bon mais il lui manque une certaine originalité pour qu’il soit vraiment épique. St. George s’ouvre avec un arpège de guitare sèche qui a bien le mérite de nous transporter vers l’orient vers les lieux où St George vécut puisque Georges de Lydda naquit à Lydda (aujourd'hui Lod en Palestine) en 303). Georges est un martyr du IVe siècle et il est connu comme saint Georges pour les chrétiens. Il est célèbre pour avoir tué le dragon qui terrorisait le pays et a sauvé la princesse qui était destinée à être dévoré par le monstre. St George est un titre plus rapide, épique et puissant où la guitare de Lennart Hammerer le dynamise et le rend attrayant. Encore une fois la voix de Johannes Haller est bonne mais on voit et on entend que le jeune a beaucoup de potentiel qui n’est pas encore exploité à plein régime. Hammer of the Gods est titre direct, « in your face », un titre heavy metal qui flirte avec le speed metal. Le refrain est très réussi et est très facile à mémoriser :

The chosen ones
Take all your odds
Strike you ones, strike you twice
Feel the Hammer of the Gods

Il s’agit d’un titre qui fait penser à des groupes tels que Judas Priest, Iron Maiden, Helloween. Le travail à la batterie de Kilian Osenstätter est fin, puissant, pendant tout le long du titre que ce soit les refrains ou le break final. For a Better Future est un titre qui démarre en douceur avant d’avancer puissant. Cette fois la voix est très bonne, bien assurée, bien en place et très plaisante. Il reste néanmoins un titre plutôt linéaire.
Le titre live Hydra (titre qui sera présent sur le premier album du groupe The Missions of Heracles) est une pure réussite. Le tempo est élevé, la prestation live est superbe. On se trouve face à un titre qui pourrait venir d’un groupe comme Crystal Viper. La voix est parfaite, puissante, agressive, encore une fois le travail à la batterie est technique et fort. Les guitares sont affutées, incisives, et les soli bien maîtrisé et inspiré.  La basse de Konstantin Kárpáty est bien présente et donne du relief à l’ensemble. Le dernier titre The Ballad of Venus & Adonis est acoustique : juste la voix et la guitare acoustique. La voix cette fois est parfaite : elle est juste et descends de temps à autre dans des tons plus graves. Parfois la voix de Johannes Haller se fait plus déclamatoire, plus théâtrale.

La production de cet Ep est bonne mais n’est pas parfaite. La voix est un peu trop en avant par rapport au reste. La voix est bonne et à fur et mesure que les titres s’enchainent elle gagne de prestance, d’assurance et d’interprétation. Un élément se détache du lot : la prestation à la guitare de Lennart Hammerer qui en phase soliste apporte du dynamisme, du pathos, de la force à chaque composition. Le songwriting est intéressant et varié.

Pour terminer on peut dire qu’avec l’Ep St George, Skullwinx signe un travail honnête, inspiré, qui laisser présager un potentiel énorme pour ce groupe qui pourrait être le nouvel Helloween venu d’Allemagne.

Score 7.5/10


Skullwinx (The Relic Of An Angel) – St George (EP 2013)
1.         Hero Overture           
2.         Tale of Brave Ican     
3.         St. George      
4.         Hammer of the Gods  
5.         For a Better Future    
6.         Hydra (live)   
7.         The Ballad of Venus & Adonis    





Skullwinx (The Relic Of An Angel) – St George (EP 2013)


 St George - cd


 St George - back cd



Saint Georges et le dragon - Paolo Uccello, vers 1470 (National Gallery de Londres)






Skullwinx - Demos For Heroes




Bandcamp
Facebook
Homepage
ReverbNation
YouTube Channel





No comments:

Post a Comment