[review] Embrional – The Devil Inside (2015)





J’ai la chance de suivre Embrional depuis la sortie de son premier album Absolutely Anti-Human Behaviors en 2012 et sa compilation Annihilation 2007 + Live sortie en 2014. Le groupe avec ces deux albums a consolidé sa fan base, obtenu de critiques positives et aujourd’hui sort son deuxième album The Devil Inside via Old Temple et Godz Ov WarProductions et Third Eye Temple. On le répète, par rapport à nos chroniques que Embrional est un groupe de death metal polonais actif depuis 2003.
Embrional reste fidèle à lui-même en apportant aussi quelques changements. D’abord la continuité est donné par toujours le même label (Old Temple / Godz Ov War Productions), le fait que Malta s’est occupé encore une fois du mixing et du mastering, et que Mariusz Krajewski s’est occupé du logo et de l’artwork en collaboration avec mentalporn.com. Le changement majeur vient du line up. On trouve toujours Marcin (guitars and vocals), Rychu (guitars) et Kamil (drums). Exit donc de la formation le bassiste Armagog alors Embrional a recruté comme bassiste de session Kriss Michalak. Les textes ont été écrits par le groupe alors que les parole de Absolutely Anti-Human Behaviors avaient été composée par Arkadiusz Jendzicki.

Esthétiquement le groupe a évolué et utilise aujourd’hui pour son artwork des masques qui semblent reprendre l’iconographie « satanique » de Behemoth. Si on regarde de plus près on pourrait dire que ces masques peuvent faire penser aussi à la Mort ou à la Peste Noire ou la nouvelle d'Edgar Allan Poe Le Masque de la Mort Rouge (en anglais: The Masque of the Red Death). Cet élément est bien visible et dans la version du cd standard et dans celle du ce en édition limitée.
Musicalement la production est très bonne. Le son est chaud, compact, cohérent et sombre. La grande nouveauté de cet album est le travail remarquable que Embrional a fait par rapport aux ambiances, aux atmosphères sombres dégagé pendant toute l’écoute que ce soit à partir de l’opener The Devil Inside jusqu’à la fin. Embrional fait du death metal et il le fait avec une certaine intelligence. Il choisit de ralentir souvent le tempo de façon générale pour se concentrer sur une certaine lourdeur et ambiance malsaine. D’autres fois c’est le tempo des guitares
qui ralentit et la batterie enchaine des blast beats. D’autres fois c’est l’envers, la batterie ralentit et l’accèleration est soutenue par les guitares. Embrional a en plus gagné en aisance par rapport aux soli qui sont encore plus aboutis et fignolés, ce sont comme des éclairs qui brillent dans un magma de noirceur.
Il faut citer un titre sur tous qui résume bien l’album Madman’s Curse : ici les dissonances produites par les guitares sont bien évidentes, la batterie avance de façon lente et menaçante. Le tempo croit jusqu’à la fin avec des soli ravageurs qui mettent encore plus en valeur un titre sombre et malsain. Et encore il faut citer Whores, Drugs and Brain Dead qui termine l’album avec des accents thrash metal old school avec des échos à la Destroyer 666. La voix de Marcin change aussi du grunt et va chercher des notes plus aigües et criées. Sadness est une instrumentale qui enchaîne ensuite sur le titre In Darkness ou on trouve encore une fois cette idée de marche inexorable, ce rouleau compresseur qui écrase tout sur son passage. De là, à partir des ambiances noires et en arpèges on trouve des accélérations et des alternances encore avec des rythmes plus posé et des tempi presque jazz. Le travail de batterie est formidable comme la prestation de tout le groupe.
Pour terminer on peut dire que Embrional signe avec The Devil Inside un très bon album. Il est abouti au niveau extérieur que ce soit le cd normal ou l’édition limitée. Le songwrtiting aussi est aussi plus poussé. La prestation est très bonne, la production aussi et surtout avec un bon dosage dans la suite des titres (instrumentaux, titres plus rapides ou plus atmosphériques) on arrive à la fin de ses 43 minutes sans s’en apercevoir et avec l’envie de appuyer encore une fois sur la touche « play ».

Score 10/10


Embrional – The Devil Inside (2015)
1. The Devil Inside
2. Evil’s Mucus
3. Funeral March
4. The Abyss
5. Sadness
6. In Darkness
7. Behind the Mask of Sanity
8. 910
9. Madman’s Curse
10. Callousness
11. Venom
5 Metallifer Blog: [review] Embrional – The Devil Inside (2015) J’ai la chance de suivre Embrional depuis la sortie de son premier album Absolutely Anti-Human Behaviors en 2012 et sa compilat...

No comments:

Post a Comment

< >